Capbloc : Parlons-en !

Vous avez une entreprise ? Eh bien, Capbloc digitalise l’ensemble de l’actionnariat et son cycle de vie. Votre entreprise possède votre propre réseau blockchain privé. En bref, nous vous rédigeons cet article pour tout vous expliquer sur Capbloc. Alors, bonne lecture.

L’histoire du Capbloc

Pourquoi on a eu l’idée de créer Capbloc ? Nous vous expliquons tous mais vous pouvez aussi avoir plus d’informations via ce lien. Nous poursuivons. Vous voulez découvrir l’idée de création de Capbloc ? De la conjonction d’éléments réglementaires stratégiques, Capbloc est née ! Mais aussi, de l’autre côté, il y a l’ambition de pouvoir entrer plus dans la digitalisation. Capbloc a alors cassé les codes d’un marché. Se focalisant sur le digital. En octobre 2019, le décret apparait. Concernant la dématérialisation des registres comptables. Cela dit que la signature électronique des procès-verbaux est autorisée. Mais pourquoi créer Capbloc ? Au fait, nous savons tous que le COVID-19 a engendré des dégâts dans tous les plans. Mais économiquement, il y a eu beaucoup de limites. Toutes les paperasses partout, avec sa mobilité n’importe où ont donné une bonne idée à Simon de Charentenay ainsi que Nicolas Surleau. Ils voulaient réduire cette activité de la mobilité des « papiers ». Nous nous avançons alors de plus en plus de l’économie digitalisée. Votre entreprise va alors prendre un tout nouveau chemin.

Les avantages

Mais bien sûr ! Vous avez vos avantages en tant qu’entreprises. Capbloc s’affiche compétent pour vous et surtout montre sa performance. Capbloc a une vision plus loin et plus haut. Qui savait à l’avance que le COVID-19 allait tout gâcher ? Personne, bien évidemment ! Mais puisque Capbloc voit les choses en grand, elle a la solution pour vous. Puisque la dématérialisation est principale dans leur action, le fonctionnement intégral de votre entreprise sera assuré. Et bien entendu, au revoir les papiers ! Pensez un peu au 40% des arbres coupés pour vos papiers. Capbloc, pense à l’écologie et vous devez en faire autant.

 

Auteur de l’article :