Rapport sexuel en 2020 : est-ce risqué ?

La pandémie du coronavirus bat son plein et bouleverse toutes les habitudes. Si des mesures restrictives font grincer les dents aux populations, il y a certains actes, dont le rapport sexuel, qui présentent des enjeux sanitaires à ne pas perdre de vue. Cet article aborde les risques de contamination à la Covid-19 que peuvent courir les couples si des mesures idoines ne sont pas prises.

Faire l’amour en 2020, attention au coronavirus !

Lorsqu’on évoque les sources de contamination à la Covi-19, le rapport sexuel n’est pas toujours cité. Pourtant, il représente un grand facteur de propagation du virus tueur. En effet, malgré que le mal tienne le monde en haleine, les couples continuent paisiblement d’avoir les rapports sexuels comme si rien n’était. L’enjeu sanitaire est si important que les amoureux doivent revoir leur copie au risque de périr face à la pandémie. Les couples qui désirent avoir d’enfant doivent planifier leurs rapports en priorisant la période d’ovulation. La solution dans ce cas est de calculer chaque mois la date de l’ovulation pour des rapports sexuels plus adaptés en se protégeant convenablement. Si vous désirez une référence en la matière, nous vous recommandons ceci.

Se jeter dans les bras de tout venant, faire gaffe !

Avoir un coup de soir en 2020 est très risqué. Les amateurs de pratique notamment sont les plus concernés. Si d’habitude cela ne pose aucun problème, dans le contexte actuel de crise sanitaire liée à la Covvi-19, le risque de contracter facilement la maladie est très élevé. La règle de distanciation entre individu étant écartée, c’est toutes les mesures préventives qui sont violées. Avoir occasionnellement une partie de jambes en l’air avec un inconnu en 2020 doit être proscrit par tous. Cette pratique aurait déjà occasionné en silence plusieurs cas de contamination à la Covid-19 au sein des familles. De toutes les façons, on ne s’aurait dire d’éviter totalement les rapports sexuels mais il faut prendre des dispositions utiles à chaque fois.

Auteur de l’article :